Boluda Lines s’engage dans le projet solidaire « Une lumière à l’école » pour améliorer les conditions de scolarisation infantile et juvénile dans le Sahel africain du Sénégal

La compagnie rejoint, avec treize autres entreprises valenciennes, l’initiative dont l’ONG Formación Senegal fait la promotion à travers l’envoi gratuit de panneaux solaires de Valence à Dakar

La collaboration est encadrée par le programme Humanitarian Transport, qui encourage Boluda Corporacion Marítima dans sa politique de Responsabilité Sociale Corporative

 

Boluda Lines, le département maritime de Boluda Corporación Marítima, a de nouveau proposé sa collaboration dans un projet solidaire à travers le programme Humanitarian Transport, dans le cadre de sa Responsabilité Sociale Corporative. A cette occasion et avec treize autres entreprises valenciennes, cette collaboration s’est établie avec l’organisation non gouvernementale (ONG) Formación Senegal et son projet « Une lumière à l’école », qui a consisté à envoyer des panneaux solaires depuis le port de Valence jusqu’à Dakar, capitale du Sénégal ; un port dans lequel la compagnie détient une ligne commerciale vers Las Palmas de Gran Canaria.

L’initiative de l’ONG valencienne Formación Senegal “Une lumière à l’école” a pour objectif de transformer sept écoles du Sahel africain en sources d’électricité à l’aide de panneaux solaires. Grâce à cette initiative, non seulement les enfants auront de l’électricité à l’école, mais ils pourront également l’emporter chaque jour chez eux après leur journée scolaire aux moyens de lampes led rechargeables, qui ont également été offertes, supprimant ainsi le besoin d’étudier à la lumière de la bougie le soir et les risques qui en font partie.

Durant l’exécution du projet, plusieurs élèves ont été formés sur les techniques de mise en marche d’un système d’énergie solaire. Après la formation, ils ont reçu un diplôme d’accréditation et se chargeront de l’entretien et de former d’autres élèves pour transmettre leurs connaissances, augmentant de cette manière l’opportunité de ces jeunes de trouver un travail.

Toni Zamorano, responsable de Formación Senegal, a souligné que “l’objectif de chacune des actions que nous mettons en marche est la formation, puisque nous considérons que ceci est la seule manière d’éviter les migrations et de faciliter l’autosuffisance de ces populations si pauvres, au sein desquelles les opportunités de travail ne proviendront pas de l’agriculture ni de l’élevage, guettés par le changement climatique.

Formación Senegal est une ONG valencienne qui agit au Sénégal sur le développement de projets de scolarisation et de formation professionnelle d’enfants et de jeunes adultes africains, ainsi que sur l’enseignement de valeurs aux enfants espagnols.

 

Previous Image
Next Image

info heading

info content