La plateforme logistique, qui s’appellera Boluda Maritime Terminals Santander, commencera à fonctionner en janvier 2023

Le président de Boluda Corporación Marítima a souligné dans son discours que les nouvelles installations permettront de réduire les coûts et les délais pour les entreprises

Santander, 21-02-22.- Le président de la Cantabrie, Miguel Ángel Revilla, a remercié le président de Boluda Corporación Marítima, Vicente Boluda, pour sa confiance et a déclaré que la construction du terminal à conteneurs dans le port de Santander par la société « va au-delà de l’investissement », car elle fait une place « au port de Santander dans le monde ». M. Revilla a également évoqué la zone industrielle de La Pasiega et assuré qu’elle sera « le complément parfait du développement du port ». Ces déclarations ont été faites ce matin, lors de la cérémonie de pose de la première pierre de la construction des nouvelles infrastructures.

Le président de Boluda Corporación Marítima, Vicente Boluda, a montré « sa fierté » de « pouvoir contribuer à la compétitivité et à l’amélioration des liaisons de la Cantabrie par l’arrivée et le départ de porte-conteneurs » et a assuré que cet « engagement commercial » de plus de 20 millions d’euros signifiera « une réduction des coûts pour les entreprises et raccourcira les temps de la chaîne logistique ».

D’autre part, le président de l’autorité portuaire, Francisco Martín, a assuré qu’il s’agissait d’une nouvelle « très attendue » qui représentera un « soutien important » pour les entreprises de Cantabrie, car « elles disposeront d’un moyen direct d’importer et d’exporter par conteneur, ce qui augmentera également le nombre de destinations ».

Boluda Shipping commence, avec cette première pierre, les travaux du terminal à conteneurs, une plateforme logistique qui s’appellera Boluda Maritime Terminals Santander et qui devrait commencer à fonctionner en janvier 2023.

Dans cette même perspective, le ministre de l’Industrie, Francisco Javier López Marcano, a déclaré que « le mois prochain », la transformation de La Pasiega, un terrain industriel qui fera partie du fonctionnement quotidien du port de Santander, sera terminée. M. Marcano a également fait référence au record de trafic atteint par l’infrastructure cantabrique cette année et a affirmé qu’avec le terminal à conteneurs « ce record sera battu dans les années à venir ».

De même, le directeur de la planification et du développement de Puertos del Estado, Manuel Arana, a qualifié le nouveau terminal de « projet stratégique » qui permettra « une importante amélioration de la qualité » du service du tissu productif et de la compétitivité, non seulement du port de Santander, mais « de toute l’Espagne ».

La déléguée du gouvernement en Cantabrie, Ainoa Quiñones, la ministre régionale de la présidence, de l’intérieur, de la justice et de l’action extérieure, Paula Fernández Viaña, la ministre régionale de l’éducation et de la formation professionnelle, Marina Lombó, la ministre régionale de l’emploi et des politiques sociales, Ana Álvarez, ainsi que le président, le vice-président et le directeur général de Boluda Shipping, Alfonso Serrat, Ignacio Boluda et Gorka Carrillo, respectivement, ont également assisté à la cérémonie.

La concession pour les travaux et l’exploitation du terminal maritime a été attribuée par le Conseil d’administration de l’Autorité portuaire de Santander le 16 décembre 2020 à NSCT Investment, une société créée par Boluda. Dragados est l’entreprise à laquelle a été attribué le contrat pour l’exécution des travaux, qui commenceront en mars prochain.

Boluda Maritime Terminals Santander occupera une superficie d’environ 67 000 mètres carrés et disposera d’une ligne de mouillage de 472 mètres de quai. Outre les navires d’autres entreprises qui effectuent l’arrimage et le désarrimage de leurs marchandises, Boluda Lines, la compagnie maritime de Boluda Shipping — la division de transport international et de logistique de Boluda Corporación Marítima — prévoit de faire une escale par semaine, avec des connexions dans des ports tels que Villagarcía, Leixoes, Setúbal, Las Palmas, Tenerife et des ports de la côte ouest de l’Afrique.


Investissement
L’engagement de Boluda Maritime Terminals Santander est de pouvoir maintenir un trafic annuel minimum d’importation et d’exportation de marchandises d’au moins 35 000 EVP pendant les cinq premières années de la concession et, à partir de cette année, de 44 823 EVP par an.

La compagnie maritime envisage un investissement de 20 millions d’euros dans les travaux de génie civil, les installations, la construction et l’achat de machines. Un investissement qui, en incluant la réparation des équipements, est estimé à 38,5 millions d’euros au cours des 40 années prévues pour la concession.

Avec cette initiative, le port de Santander rejoint les ports dans lesquels la filiale Boluda Maritime Terminals, appartenant à la Division Boluda Shipping, gère la logistique d’arrimage et de désarrimage des marchandises, situés à Las Palmas, Tenerife, Fuerteventura, La Palma, Séville et Villagarcía. En avril prochain, cette filiale devrait commencer à exploiter un autre terminal dans les îles Canaries, cette fois dans le port d’Arrecife.