Avec leur spectacle “Ópera Viva”, le Choeur et l’Orquestre Philarmonique de Gran Canaria, ainsi que la soprano Yolanda Auyanet et le tenor Antonio Gandía, ont fait vibrer un fervent public à Las Palmas

Boluda Lines a laissé 120 conteneurs afin de former cette structure scènique spectaculaire et le reste de l’enceinte, occupant ainsi une superficie de 50.000 mètres carrés

Le Terminal de conteneurs du quai de La Luz, en Las Palmas de Gran Canaria, géré par por Boluda Corporación Marítima, a de nouveau servi de cadre inégalable pour l’audition du concert symphonique “Ópera Viva”, le 22 juillet dernier, où près de 3000 personnes répondirent présentes. Une performance musicale qui fait partie de la programmation de la XXI ème édition du Festival International de Théâtre, Musique et Danse (Temudas Fest), qui est célébré sur l’île de Gran Canaria du 6 juillet au 5 août.

Le Festival International Temudas, organisé par la Municipalité de Las Palmas, a de nouveau pu compter sur la collaboration de Boluda Corporación Marítima, qui a parrainé l’audition symphonique dans le cadre de son programme “Humanitarian Transport” et de sa politique de Responsabilité Sociale Corporative, engagée ces dernières années par l’entreprise, afin de soutenir les initiatives en relation avec la culture.

L’architecte municipal Juan Espino a été chargé du design afin de transformer 50.000 mètres carrés du Terminal de La Luz en un centre lyrique. La scène, la capacité d’accueil et les accès au complexe ont été structurés à l’aide de 120 conteneurs laissés par Boluda Lines, la division commerciale qui se dédie au service de transport intégral et à la gestion internationale de marchandises, grâce à deux grues Post-Panamá, de 80 mètres de hauteur et qui pèsent 800 tonnes.

Cette année encore, et pour la sixième édition, Boluda Corporación Marítima a de nouveau collaboré avec le concert symphonique du Temudas. À cette occasion, le Choeur et l’Orchestre Philarmonique de Gran Canaria (OFGC), respectivement dirigés par Luis García Santana et Rodrigo Tomillo, ont programmé le spectacle musical “Opera Viva”, qui se veut être un parcours à travers les célèbres oeuvres de littérature d’opéra originaires d’Italie, d’Allemagne et de France.

Des titres comme La Bohème, Norma, Roméo et Juliette, Werther, Los Maîtres Chanteurs de Nuremberg ou Turandot ont rempli les spectateurs d’émotions grâce aux voix de deux grandes figures de prestige international telles que la soprano originaire de Gran Canaria Yolanda Auyanet et le ténor Antonio Gandía.

Ce programme, si intéressant et séduisant, nous a aussi permis de profiter de pièces moins connues, mais cependant très belles, issues d’Iris ou L’amico Fritz, de Pietro Mascagni. De même, la présence du Capricho Italiano, op. 45 de Chaikovski, fut un hommage au genre de la canzone italienne.

C’est la sixième année consécutive que l’OFGC, au sein du Festival de Théâtre, Musique et Danse de Las Palmas de Gran Canaria, s’est aventuré hors des enceintes les plus traditionnelles pour faire sortir la musique à un lieu aussi inhabituel que le Quai de La Luz, où les grues et les conteneurs forment un extraordinaire espace scénique.

Avec cette nouvelle édition, ce spectacle en plein air se consolide sur la scène internationale grâce au charme de son ambiance industrielle fascinante, où les grues et les conteneurs s’unissent à la brise marine et au parfum salé de la mer. Durant 85 minutes, la force du concert et de cette atmophère réussie sont parvenus à surprendre un public des plus connaisseurs.

Tous nos remerciements au Festival de Théâtre, Musique et Danse de Las Palmas de Gran Canaria (Temudas) de nous avoir prêté ces photographies, prises par le photographe Quique Curbelo.