La Terminal de la Luz obtient le trafic de containers de la compagnie Safmarine

2015-11-25T10:15:03+00:0027/07/2011|Nouvelles|

La terminal, propriété de Boluda Corporación Marítima, a reçue aujourd’hui le premier bateau de la compagnie maritime belge.

La ligne, qui couvre les ports de Rotterdam, Lexois Las Palmas, Côte d’Ivoire, Cameroun, Congo, Zaïre, Angola, Namibie y Guinée Equatoriale améliorera la liaison entre le port de Grand Canarie avec l’Afrique de l’Ouest.

La Terminal de La Luz a reçue ce matin le premier porte-container de la compagnie maritime, qui dès aujourd’hui fera une escale hebdomadaire dans le port de Las Palmas de Grand Canarie, suite à l’accord atteint entre Boluda Corporación Marítima, qui gère la terminal de la Luz, et la compagnie maritime. La ligne, qui jusqu’à maintenant opérait dans le port de Ténérife, couvrira le trajet Rotterdam, Lexois, Las Palmas, Côte d’Ivoire, Cameroun, Gabon, Congo, Zaïre, Angola, Namibie y Guinée Equatoriale, ce qui selon Francisco Naranjo, directeur de la division Boluda Terminales Maritimes et de la Terminal de la Luz “améliorera la liaison entre le port des Grand Canaries avec la zone ouest de l’Afrique et renforcera la projection international du port.

Cette ligne est couverte actuellement para 9 bateaux de 150 mètres de long et dont les caractéristiques de transport permettent tout type de cargaisons, containers et break bulk ce qui fait que les caves ont la possibilité d’emmagasiner tout type de marchandises containerisées. La capacité des bateaux est de 600 teus, ce qui selon les prévisions de Boluda Terminales Maritimes suppose un nombre de 1.000 containers d’exportation par mois.

Actuellement Boluda Corporación Marítima gère quatre terminales maritimes a Fuerteventura, Sevilla, Dakar y Las Palmas (La Luz). La position du port des Gran Canaries et les améliorations implantées dans La Luz depuis 2008, année au cours de laquelle Boluda culmine un investissement  de 20 millions d’euros dans  l’expansion de cette terminal, ont supposé un accroissement dans les containers et les compagnies maritimes qui y font escales ainsi qu’une augmentation du trafic de transfert, un des principaux buts de la division dans cette zone.

noticia27711