Aesba rend hommage à Juan González pour sa trajectoire professionnelle au sein du port d’Algeciras

2018-12-21T10:00:07+00:0021/12/2018|Nouvelles|

Le capitaine de de la Marina Mercante est décédé en 2016, après avoir présidé le département Boluda Towage and Salvage durant une décennie

Ceci est le second hommage qu’il a reçu dans sa ville natale, après la reconnaissance dont lui a fait preuve le président de Boluda Corporación Marítima au mois de juin de cette année

Lors du dîner de Noël de l’Asociación de Empresas de Servicios de la Bahía de Algeciras (Aesba), un émouvant hommage a été rendu à Juan González qui, entre 2006 et 2016 a présidé le département Boluda Towage and Salvage, dédié à la gestion de l’activité de remorquage en Espagne, en France et en Afrique.

C’est le second hommage qui a eu lieu cette année dans la ville d’Algeciras, où est né Juan González. Au mois de juin dernier, le président de Boluda Corporación Marítima, Vicente Boluda, lui avait démontré sa reconnaissance lors de la présentation des deux nouveaux remorqueurs intelligents (SmartShip) qui opèrent dans la Bahía de Algeciras depuis 2017 et 2018, le « VB JUANGONZALEZ », en mémoire au capitaine de la Marina Mercante, et le « VB CEBALLOS ».

Un événement qui a été célébré à Algeciras dans le but que ce port puisse compter sur la meilleure flotte de remorqueurs d’Espagne, avec ses 11 unités. Lors de cette cérémonie, Vicente Boluda a remis deux plaques à Elena et Ricardo González, enfants de Juan González, de la part de Boluda Corporación Marítima, en reconnaissance de son engagement, de son dévouement et de sa fidélité envers la compagnie.

Après le dîner d’Aesba, le président actuel de Boluda Towage and Salvage, Joaquín Lozano, a reçu une plaque, à titre posthume, au nom de la famille de Juan González.

En plus de rassembler plus de 11.500 euros pour l’association Por una sonrisa et pour l’Orchestre Synphonique d’Algeciras, ce dîner traditionnel de soutien aux collectifs sociaux et aux organisations locales a servi de rappel au fait qu’un port de la taille de celui d’Algeciras ne doit pas manquer de connexion par voie ferré et doit disposer d’un chemin de fer de haute gamme.

Le président d’Aesba, Manuel Piedra, a fait référence au rôle que joue le port d’Algeciras, le premier d’Espagne, premier en Méditerranée et également en tête par rapport à la productivité depuis plus de vingt ans. Tout ceci «bien que ne disposant pas de train », a-t-il dit.

Pendant la soirée un autre hommage a aussi été rendu au président de l’Autorité Portuaire de la Bahía d’Algeciras, Manuel Morón, pour sa longue trajectoire professionnelle, pour son caractère bienfaisant et pour sa longue action revendicative du train. Morón laissera bientôt son poste vacant après plus de vingt ans au front du port le plus important d’Espagne.

Le président de Boluda Towage and Salvage, Joaquín Lozano, département du service de remorquage de Boluda Corporación Marítima, reçoit la plaque de reconnaissance de la trajectoire professionnelle du capitaine de la Marina Mercante Juan González, offerte par la Aesba. González a présidé ce département de 2006 à 2016.