“La nouvelle liaison avec le Cap-Vert renforce Boluda Lines en tant que référent dans le transport de denrées périssables et de denrées fraîches”

2017-11-24T09:58:48+00:0021/11/2017|Nouvelles|

Le président de Boluda Lines, Alfonso Serrat, s’est exprimé sur le fait que le service commercial assuré par la compagnie maritime de Boluda Corporación Marítima vers l’archipel Cap-Verdien est une bonne opportunité de mettre en relation la compagnie avec le développement et la croissance du pays, et se montre convaincu que la connexion bimensuelle, débutée en octobre dernier, deviendra hebdomadaire à court terme.

Qu’est-ce qui a conduit Boluda Lines à mettre en place une liaison avec le Cap-Vert ?

Le Cap-Vert est un pays au fort développement économique et politiquement très stable, qui se trouve immergé dans un fort pari pour la modernisation basé fondamentalement sur le secteur touristique et qui requiert un approvisionnement permanent et fiable.

Face à ce scénario nous considérons que Boluda Lines pourrait jouer un rôle fondamental dans le progrès de l’archipel, grâce à sa haute spécialisation dans le transport de denrées périssables, indispensable pour l’approvisionnement des chaînes hôtelières ; également grâce à sa connaissance insulaire, comme le démontre son implantation durant des décennies dans les Iles Canaries, ainsi qu’à son expérience de près de 200 ans.

Quel service assurez-vous à présent?

Nous assurons la connexion ponctuelle chaque quinzaine entre Las Palmas, depuis Boluda Terminales Marítimas « La Luz », et les ports de Praia, Mindelo, Sal y Boa Vista et nous sommes fermement décidés à faire en sorte que la rotation devienne prochainement hebdomadaire.

Cette nouvelle liaison est couverte par le navire « Denizhan Bayraktar».

Avez-vous ouvert des bureaux locaux?

En effet, oui. Nous avons ouvert des bureaux dans la capitale de Cap-Vert, Praia, et dans les principales îles, Mindelo, Sal y Boa Vista, dans l’objectif d’assurer un service optimal accompagné d’une attention directe et personnalisée. Boluda Lines est spécialiste en services de porte à porte de tout type de marchandises, réfrigérées ou non. Ces dernières, qui représentent la majeur partie de notre chargement vers l’archipel, font l’objet d’une inspection permanente et rigoureuse de température. Pour réaliser ce type de contrôles, dans un secteur si exigent comme l’est celui du froid, nous avons affecté à ce poste un personnel hautement spécialisé.

Allez-vous renforcer votre flotte et vos équipes?

Effectivement, ceci est notre idée. Boluda Lines a réalisé un effort d’investissement important avec l’acquisition de conteneurs réfrigérants, et dispose actuellement d’une flotte de 12.000 unités de dernière génération.

Nous disposons également de conteneur spéciaux pour matériaux de construction, qui font l’objet d’une grande demande dû à l’augmentation d’infrastructures dans le pays.

De cette manière, si notre idée de faire en sorte que la rotation devienne hebdomadaire devient réalité, nous assignerons un nouveau navire à cette route.

Notre pari pour le Cap-Vert est un projet à long terme, avec de grandes attentes dans le futur et des perspectives de permanence. Ce service est une bonne opportunité pour nous de nous relier au développement et à la croissance du pays.

Selon vous, le Cap-Vert est un marché du futur?

Nous en sommes fermement convaincus. En ce moment même il obtient des taux de croissance très positifs. De plus, l’Espagne joue un rôle prépondérant dans l’économie de ce pays puisqu’elle est non seulement son deuxième partenaire commercial, mais aussi son premier client. Nous constatons de manière remarquable qu’en 2016, 65% des exportations en provenance de l’archipel se dirigeaient au marché espagnol. Nous voulons avoir un rôle principal dans tout cet échange et nous pensons avoir toutes les qualités pour y parvenir.

Le président de la compagnie maritime Boluda Lines, Alfonso Serrat, dans son bureau du bâtiment Boluda, à Valence, le siège central de Boluda Corporación Marítima.