Ce sont des femmes, Alicia Asín, Susana Marcos, Anna Travaset et Carmen Herrero, qui monopolisent pour la première fois ces récompences, aux côtés de Fernando Martín et Josep Dalmau

Les 16 Prix Nobels qui formèrent partie du jury exhortent les services publics et privés à encourager “le soutien continu à l’investissement dans le domaine éducatif, puisqu’il s’agit d’un instrument fondamental de développement, de cohésion et d’intégration sociale”

Durant la proclamation des récompensés aux Prix Rey Jaime I, le président de la Fondation Valencienne d’Études Avancées, Vicente Boluda, a souligné que ces prix démontrent “que la Communauté Valencienne soutien, pari sur et contribue à promouvoir des actions qui s’avèrent bénéfiques pour toute l’Espagne.” M. Boluda a reconnu dans son discours la “vision” du professeur Santiago Grisolía, datant de quelques années. Ce même discours lui a valu un fort applaudissement de la part des personnes présentes à cet événement.

Les jurés, parmi lesquels 16 Prix Nobel, ont annoncé hier les lauréats des six catégories (Recheche Fondamentale, Économie, Médecine Clinique, Protection de l’Environnement, Nouvelles Technologies et Entrepreneuriat), chaque prix étant doté de 100.000 euros. Les femmes furent pour la première fois les protagonistes de ces  Prix Rey Jaime I. Dans les éditions antérieures, seul un total de huit femmes avaient reçu un prix.

Les primés de cette XXIXème édition, pour laquelle plus de 220 candidatures de toute l’Espagne furent présentées, furent Fernando Martín García, en Recherche Fondamentale; Alicia Asín Pérez, dans la catégorie d’Entrepreneur; Susana Marcos Celestino, pour les Nouvelles Technologies; Anna María Travaset Vilaginés, pour la rubrique de Protection de l’Environnement; Josep Dalmau Obrador, pour la Médecine Clinique et Carmen Herrero Blanco, pour l’Économie.

Les lauréats ont été annoncés durant une cérémonie officielle au salon des Corts du Palau de la Generalitat, présidé par le chef du Consell, Ximo Puig, en présence du président fondateur, Santiago Grisolía; du président exécutif, Javier Quesada, et du vice-président de la Fondation Premios Rey Jaime I, Vicente Boluda.

De son côté, le président M.Puig a alerté du danger du négationisme, tout comme de celui de l’influence humaine sur le changement climatique. Le président a revendiqué la valeur de la science pour le progrès de l’humanité ; il a réclamé un pacte européen pour la science et a défendu la volonté de la Generalitat d’attirer et de retenir les chercheurs.

Lauréats

Fernando Martín García, prix en Recherche Fondamentale, est docteur en Sciences Chimiques, il a 55 ans et il est professeur émérite à l’Université Autonome de Madrid. Il est l’un des pionniers à établir les fondements théoriques de l’attochimie, une nouvelle discipline scientifique qui consiste à observer et à manipuler le mouvement électroniques dans les atomes et molécules au moment où ils se modifient.

Alicia Asín Pérez, lauréate dans la catégorie Entrepreneur, est une jeune ingénieur informatique qui a fondé Libelium, entreprise créée en 2006 qui se consacre au design et à la fabrication de capteurs sans fil pour les villes intelligentes. Elle a orienté sa carrière vers comment “l’internet des Choses” peut changer le monde.

Susana Marcos Celestino a été récompensée en Nouvelles Technologies. Elle est professeur de recherche au Centre Optique du CSIC à Madrid, elle a 46 ans et son travail a été source d’innovation et a eu de l’impact dans l’industrie ophtalmologique, tout comme il a amélioré le diagnostique et le traitement de problèmes occulaires.

Anna María Travaset Vilaginés, lauráte pour la Protection de l’Environnement, est docteur en Sciences Biologiques, elle a 55 ans et, actuellement, elle est professeur de Recherche à Imedea (CSIC-UIB) à Mallorque.

Josep Dalmau Obrador, récompensé en Médecine Clinique, est docteur en Médecine, il a 63 ans et il travaille actuellementà l’Hôpital Clinique, plus concrètement à l’Institut de Recherche Biomèdica August Pi et Sunyer.

Et, enfin, Carmen Herrero Blanco, lauréate dans la catégorie d’Économie. Elle est diplômée en Mathématiques et professeur émérite des Bases de l’Analyse Économique depuis 1986. Elle a publié plus de 60 articles dans des revues JCR et sept monographies, tout en supervisant 15 thèses doctorales.

Déclaration des Nobel

On peut mentionner que la traditionnelle déclaration a bien eu lieu quelq