Boluda Lines réorganise ses trajets maritimes pour optimiser les trafics avec l’Afrique

Las Palmas de Gran Canaria se convertit en un port d’éclatement et concentrera une grande quantité de conteneurs pour leur postérieure distribution.

Boluda Lines, la division appartenant à Boluda Corporación Marítima en charge du transport maritime de marchandises, a présenté la réorganisation de ses lignes de cabotage entre la péninsule, l’archipel des Canaries et l’Afrique occidentale. Cette restructuration des trajets maritimes de marchandises signifie que, dès ce mois, toutes les cargaisons d’exportation à destination de l’Afrique de l’Ouest se concentreront dans le port de Las Palmas, qui opérera désormais comme port de transbordement de conteneurs. De cette manière, le port de Grande Canarie devient un port d’éclatement appelé à distribuer une grande quantité de conteneurs à destination de cette partie du continent, pour être ensuite distribués dans leur zone d’influence par des navires feeder. Ainsi, le navire Macarena B reliera une fois par semaine le Maroc (Agadir) à Las Palmas de Gran Canaria, puis ce même port à Arrecife de Lanzarote et Fuerteventura. Tandis que l’África B (voir fiche) couvrira la ligne internationale d’Afrique occidentale, qui desservira la Mauritanie et le Sénégal (voir lignes). Poursuivez la lecture