L’arrière-pays du port de Santander et, avec lui, toute l’industrie de Cantabrie vont bénéficier de l’investissement de plus de 20 millions d’euros que Boluda Maritime Terminals a réalisé dans cette plateforme logistique.

La filiale de la Corporación a officiellement ouvert ses portes aujourd’hui lors d’un événement qui a rassemblé plus de 250 invités qui ont pu voir de leurs propres yeux le fonctionnement des nouvelles installations.

Santander 30-03-23. Le président de Boluda Corporación Marítima, Vicente Boluda, s’est montré « fier » de « participer à un nouveau parcours professionnel qui reliera la Cantabrie au monde » en augmentant les connexions du port de Santander « par l’arrivée et le départ de marchandises dans des navires porte-conteneurs, améliorant ainsi la chaîne logistique des entreprises ». L’homme d’affaires a également assuré que cet investissement contribuera à « la création d’emplois de qualité avec une vision d’avenir dans la région » et au développement de solutions innovantes « qui nous aideront à atteindre l’efficacité et à faire de Santander une enclave de référence en matière de durabilité portuaire ».

Dans son intervention lors de l’événement, Francisco Martín, président de l’APS, a souligné que « après trois décennies de travail pour que Santander ait un trafic de conteneurs » , nous devons remercier le président de Boluda Corporación Marítima « d’avoir misé sur nous avec un investissement de vingt millions d’euros dans ce qui est la principale infrastructure de la Communauté autonome » . M. Martín a également déclaré que le nouveau terminal « servira à renforcer l’économie des entreprises cantabriques en raccourcissant les délais de leurs chaînes logistiques et en les rendant plus compétitives ».

Le président de la Cantabrie, Miguel Ángel Revilla, s’est exprimé dans le même sens, remerciant le président de Boluda Corporación Marítima, Vicente Boluda, pour sa confiance en la Cantabrie, prédisant « un grand avenir » au port de Santander et expliquant que le trafic portuaire augmentera d’un million de tonnes par an, ce qui dépassera « probablement » cette année le record historique de 6,7 millions de tonnes de 2021. M. Revilla a également évoqué la zone industrielle de La Pasiega et assuré qu’elle sera « le complément parfait du développement du port ».

Vicente Boluda, a souligné « le manque de corridors ferroviaires puissants qui relient toute l’Espagne pour atteindre le plein potentiel de notre pays » et a assuré que « nous ferons au moins ce que nous pouvons pour développer les connexions à travers les mers », comme le démontre l’inauguration de ce terminal.
La déléguée du gouvernement en Cantabrie, Ainoa Quiñones, a souligné dans son discours que « ce terminal à conteneurs inaugure une étape de plus grande impulsion et de développement économique dans l’infrastructure la plus importante que nous ayons, ce port de Santander qui a plus de 150 ans d’histoire ». Elle a également remercié le développement de ce projet qui apportera à l’industrie cantabrique « une plus grande compétitivité sur le marché et qui signifie qu’aujourd’hui nous avons un Port de Santander prêt à faire face aux défis du futur ».

Le président de Puertos del Estado, Álvaro Rodríguez Dapena, a déclaré dans son discours qu’« avec ce terminal, le port de Santander consolide sa stratégie de diversification du trafic vers les marchandises diverses, en ajoutant de la valeur à la chaîne logistique ».
Javier López Marcano, conseiller industriel et vice-président de l’APS, a souligné que la nouvelle enclave logistique qui se met en place aujourd’hui « sera un avant et un après, et marquera le début d’une nouvelle étape pour le port de Santander ».
« Nous partons de chiffres magnifiques » , a déclaré le conseiller, rappelant que l’année dernière, la Cantabrie a exporté des produits pour une valeur de 3 510,2 millions d’euros, ce qui représente une augmentation de 18,3 % par rapport à l’année précédente, et qu’en 2022, elle a exporté pour 2 967,2 millions d’euros, soit 20,4 % de plus qu’en 2021.

Première escale
L’ISABELLA B, l’un des navires feeder de dernière génération de la flotte de Boluda Lines, a ouvert la ligne d’accostage du terminal le 29 à 17h.

Parallèlement à l’événement, le porte-conteneurs a effectué près de 200 déchargements à partir de 11 heures.

Il convient de noter que le navire peut décharger des équipements 45’ HCPW dans toutes les positions et qu’il est également équipé de plus de 250 connexions frigorifiques.

Boluda Maritime Terminals Santander
Boluda Maritime Terminals possède actuellement neuf terminaux maritimes le long de la côte espagnole. En février dernier, elle a lancé un nouveau service à Arrecife et, avec la fermeture de son usine de Santander, elle dispose de plus de 60 000 mètres carrés d’installations dans la région de Cantabrie.

L’engagement de Boluda Maritime Terminals Santander est de pouvoir maintenir un trafic annuel minimum d’importation et d’exportation de marchandises d’au moins 35 000 EVP pendant les cinq premières années de la concession et, à partir de cette année, de 44 823 EVP par an.

Construction et investissement
Comme prévu, la plateforme logistique a achevé ses travaux et est entrée en service au premier trimestre 2023.

En 2020, le conseil d’administration de l’Autorité portuaire de Santander a attribué la concession des travaux réalisés par Dragados et l’exploitation du terminal à Boluda Maritime Terminals.

Le projet, qui a nécessité un investissement de près de 20 millions d’euros dans les travaux de génie civil, les installations, la construction et l’achat de machines, a été développé en mettant l’accent sur la durabilité et l’efficacité environnementale. Parmi les machines incorporées pour le développement des opérations, on trouve des gerbeurs à éco-portée et des grues électriques. Lors de sa construction, des panneaux solaires ont été installés pour fournir de l’énergie aux bureaux et au contrôle d’accès. En outre, des portes automatiques ont été installées aux points d’entrée et de sortie du terminal pour permettre une gestion efficace des accès.

La plateforme logistique occupe une surface de 67 000 mètres carrés et dispose d’une ligne d’amarrage de 472 mètres de quai.