L’Assemblée Générale annuelle de l’organisation, qui regroupe les principales entreprises de remorquage européennes, a eu lieu pendant trois jours à Anvers (Belgique) au mois de mai dernier

La directrice de Fletamentos (Affrètements), Offshore et Salvamento Marítimo (Sauvetage Maritime) de la compagnie, Charo Coll, et Denis Monserand, directeur général de Boluda France, tous deux membres du comité exécutif de l’association, ont assisté à l’événement

La 55ème édition de l’Assemblée Générale de l’Association Européenne des propriétaires de Remorqueurs (ETA), qui a eu lieu à Anvers (Belgique) au mois de mai dernier, a démontré que Boluda Corporación Marítima est sur la bonne voie. D’ailleurs, pendant l’assemblée, les participants ont pu apprécier une conférence sur « le remorquage et la digitalisation », lors de laquelle les différents bénéfices des technologies digitales sur le secteur du remorquage ont été présentés, des projets dans lesquels Boluda Towage and Salvage, le département de remorquage de la compagnie, est immergé depuis 2016 avec l’incorporation progressive de nouveaux remorqueurs intelligents de dernière génération, les smartships.

La directrice de Fletamentos, Offshore et Salvamento Marítimo de Boluda Corporacion Marítima, Charo Coll, et Denis Monserand, directeur général de Boluda France, représentants de l’Espagne et de la France au comité exécutif de l’Association Européenne des propriétaires de Remorqueurs (ETA) ont fait partie des 150 délégués et invités qui, pendant trois jours, ont analysé la situation actuelle du secteur du remorquage en Europe et ont approfondi sur les actions futures.

Cette association regroupe les principales entreprises de remorquage d’Europe et est intégrée par 86 membres et 40 associés de 25 pays, avec une flotte de plus de 800 remorqueurs qui opèrent dans des ports européens et emploient plus de 8000 personnes.

Charo Coll, qui présidait cette association entre 2007 et 2009, a précisé que les participants de cette assemblée ont souhaité la bienvenue aux nouveaux membres à part entière qui représentent Targe Towing, Kotug Smit UK, Rebonave et Ocean Montenegro, ce qui a engendré le fait que l’association atteigne le nombre record de 86 membres de 25 pays différents. De plus, six nouveaux associés ont rejoint l’association au cours de l’année, ce qui lui a permis de couvrir différents secteurs maritimes, partant des chantiers naval et approvisionnements maritimes allant jusqu’aux cabinets d’avocats.

Les interventions de la Conférence ont été initiées par Wolfgang Lehmacher, chef de « Cadena de Suministro e Industrias del Transporte » au Forum Economique Mondial (Chaîne d’Approvisionnement et d’Industries du Transport), qui a fait une description des enjeux que la quatrième révolution industrielle représente pour le secteur maritime.

Jorik Rombouts, PDG de Rombit, a fourni des exemples pratiques d’interopérabilité entre différents services portuaires et a également présenté les différentes nouvelles possibilités que Big Data peut apporter aux entreprises maritimes, tout en faisant référence à des projets spécifiques.

Piet Opsaele, consultant en Innovation, Infrastructure et Environnement du Port d’Anvers, a centré son intervention sur les enjeux de la cybersécurité et a aidé les membres de cette association à visualiser la nécessité de stratégies de la part de la compagnie pour aborder ce type de menaces.

Cor Radingd, senior partner MTI Network, a fait remarquer l’importance d’intégrer une stratégie corporative de réseaux sociaux, spécialement pour un secteur aussi exposé qu’est le sauvetage maritime.

L’Assemblée annuelle s’est terminée par le dîner officiel et la visite du château Brasschaat.